La fin du monde est pour dimanche

"Promettez-moi de ne pas rire : je rêve d'un spectacle existentiel. Autant dire que je deviens ambitieux avec l'âge. Justement, il y sera question de l'âge et du temps qui passe, de la recherche du bonheur et d'autres sujets aussi délicieux. Oui, je rêve d'un spectacle existentiel : promettez-moi de rire !"
François Morel



avec François Morel
mise en scène Benjamin Guillard
texte de François Morel

 


 
     
 
droits réservés
droits réservés
droits réservés
droits réservés
droits réservés
 
DONNER VOTRE AVIS
Vous avez vu cette piéce et souhaitez partager votre avis, n'hésitez pas ... le théâtre cela se partage
*
*
*
* champs obligatoires
 
7 Rue Louis le Grand - 75002 Paris - Loc. 01 42 61 44 16
        
MENTIONS LEGALES | COOKIES